La réflexologie est une thérapie holistique ancienne qui aurait trouvé son origine au Pérou environ 12000 avant J.C.
En Occident, cette technique n’est arrivée qu’au 16e siècle.
La réflexologie est une discipline médicale non conventionnelle, de type massage à but préventif. Elle vise à mobiliser les processus d’auto-régularisation et d’auto-guérison du corps. Elle ne prétend pas guérir des maux ou des maladies spécifiques. Elle cherche à soulager par une ré-harmonisation des fonctionnements de l’organisme, toutes sortes
d’affections : maux de tête ou de dos, syndrome prémenstruel, stress, troubles respiratoires, effets indésirables de la chimiothérapie, difficultés de conception…

Bienfaits physiques
Les bienfaits de ce traitement sont nombreux : dynamise l’organisme, harmonise les fonctions vitales, libère le stress et les tensions nerveuses, soulage les tensions du dos et autres douleurs, améliore la circulation sanguine, apporte détente et relaxation profonde, active le système lymphatique et décontracte les muscles.

Bienfaits psychiques
Le bien-être apporté par la réflexologie plantaire est aussi psychique grâce à la décontraction mentale et à la libération des émotions négatives.

En pratique
Ce traitement est dispensé en position allongée. Il se déroule en plusieurs étapes : la détente, l’échange des ressentis , le traitement et la remise en condition.
Prévoir un pantalon ample qui puisse se remonter au dessus du genou sans couper la circulation du sang.

Contre-indications :

  • Ne pas être enceinte de moins de 3 mois.
    Concernant le 2ème trimestre, une réflexologie de détente est possible. Aucune contre-indication courant 3ème trimestre.
  • Si vous êtes en période menstruelle, notez que l’afflux de sang peut être augmenté.
  • Ne pas avoir de fièvre.
  • Ne pas avoir de blessures ou traumatismes aux pieds.
  • Ne pas être à jeun depuis plus de 8 heures.
  • Ne pas avoir fumé au moins 1 heure avant la séance.
  • Ne pas avoir de problème circulatoire ou lymphatique en cours ou datant de moins de 1 an.
  • Ne pas avoir de maladie cardiaque récente et une tension artérielle élevée.
  • Ne pas être sous antidépresseurs ou autres médicaments (consulter votre thérapeute).
  • Ne pas avoir de maladies contagieuses.
  • Ne pas être greffé depuis moins de 1 an.